Espace membres
Conférence des Présidents
de Commissions Médicales d’Etablissement des CHU

communiqué de presse

communiqué de presse

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Le 12 novembre 2020

Professions intermédiaires : Ne tombons pas dans la précipitation … surtout en ce moment !

Lors du Ségur de la santé, le ministre des solidarités et de la santé, Olivier Véran a évoqué la création de nouvelles professions médicales dites intermédiaires. Une mission d’expertise a été proposée aux présidents des conseils de l’Ordre des médecins, Patrick Bouet et des infirmiers, Patrick Chamboredon. Avant même que cette mission soit en place, une proposition de projet de loi est portée par la députée Stéphanie Rist.

Nos conférences estiment qu’une telle évolution professionnelle ne peut être envisagée sans la contribution des structures de formation et sans l’avis de l’ensemble des responsables professionnels. Les Conférences des Doyens de médecine et de formations médicales, pharmacie, odontologie et maïeutique, déplorent par ailleurs de ne pas avoir été auditionnées par la députée Stéphanie Rist.

Il est certes légitime d’explorer toutes les solutions possibles, même les plus archaïques, pour répondre aux besoins médicaux et soignants notamment, mais pas seulement, dans les zones encore à faible densité médicale. La création des infirmiers et infirmières de pratique avancée (IPA) constitue déjà une réponse originale. La première promotion vient d’être formée. Le modèle économique de cette nouvelle formation universitaire et son attractivité ne sont pas stabilisés. Il n’est pas encore possible de faire une évaluation et un retour des professionnels eux-mêmes.

Si ce sujet des professions médicales intermédiaires doit, selon le ministère des solidarités et de la santé, absolument être traité malgré toutes les urgences sanitaires et universitaires (trois réformes en cours, premier, deuxième et troisième cycle) qui sont nos priorités au coeur de cette crise sanitaire sans précédent, nous demandons que soit mené un véritable travail d’analyse de ce que pourraient être des professions médicales intermédiaires. Nos conférences, en lien avec la conférence des présidents d’université, souhaitent être partie prenante d’une véritable

commission multi-partenariale avant toute action devant le parlement. Inventer de nouveaux métiers sans considérer les conditions de leur formation n’aurait pas de sens. La création de nouvelles professions doit être abordée dans toutes ses dimensions et dans la pluralité des champs du soin, à l’hôpital et en ambulatoire, aussi bien en privé qu’en public.

Notre inquiétude et celle de nos mandants est majeure face à une démarche qui nous apparait précipitée.

Nous demandons que la mission sur les professions intermédiaires soit dissociée de la PPL et que nos conférences soient intégrées à cette mission si elle est maintenue.

Patrice Diot, Président de la Conférence des doyens de facultés de médecine

Bernard Müller, Président de la Conférence des doyens des facultés de pharmacie

Réza Arbab Chirani, Président de la Conférence des doyens des facultés d’Odontologie

Véronique Lecointe, Présidente de la Conférence nationale des enseignants en maïeutique

François-René Pruvot, Président de la Conférence des Présidents de CME de CHU

 

 

CONTACT PRESSE :

Nicolas Merlet – nicolasmerlet@ortus-sante.fr – 06 25 79 64 79

Françoise Millet – francoisemillet@ortus-sante.fr – 06 86 89 55 17

 

 

 

Toutes les actualités : Actualités Nationales en Santé

 

RSS S'abonner au flux RSS des actualités

La Petite Fabrique du Web